Obtenir son prêt immobilier au meilleur taux

immobilier

Investir dans des biens immobiliers permet d’avoir des compléments de revenus et actuellement beaucoup de gens choisit ce type d’investissement pour diverses raisons et font recours à un prêt immobilier pour financer l’acquisition du bien. Plusieurs organismes ou établissements bancaires proposent un prêt immobilier, mais pour obtenir un crédit immobilier au meilleur taux, il y a plusieurs astuces à prendre en compte.

 Qu’est-ce qu’un prêt immobilier ?

Un prêt immobilier est une somme d’argent qu’on emprunte à un établissement prêteur afin d’acquérir un bien immobilier tel qu’un logement, un appartement ou un terrain. Le crédit immobilier peut servir également à financer tous les travaux liés à l’immobilier tel que la construction, la rénovation d’une résidence principale ou secondaire. En général, le remboursement d’un prêt immobilier se fait mensuellement et la mensualité ou la somme à rendre par mois est souvent identique, c’est-à-dire à taux fixe, néanmoins on peut négocier le montant des mensualités en fonction des revenus. En guise de garantie des prêts immobiliers, les banques demandent une caution ou une hypothèque. Dans le cas d’une caution, l’emprunteur doit verser une somme à la banque permettant à ce dernier de retirer dans cette somme en cas de retard sur les échéances. L’hypothèque par contre consiste à servir de garantie un bien qui sera saisie en cas de non-paiement. Des surplus d’informations sont visibles sur le site tauxpretimmobilier.net

Un bon profil emprunteur pour un meilleur taux en prêt immobilier :

Pour bénéficier d’un meilleur taux en crédit immobilier, il est important de donner une bonne image de soi aux banquiers ou à l’organisme prêteur. Pour cela le montant de l’apport personnel de l’emprunteur pour financer une partie de l’achat doit être important pour avoir de meilleures conditions d’emprunts, d’autre part le taux d’endettement de l’emprunteur est aussi un élément important à prendre en compte, car les mensualités de tous les crédits bancaires ne doivent pas dépasser les 33%, ainsi plus le taux d’endettement est faible, plus le profil est éligible au prêt. Avoir un emploi stable et une bonne situation professionnelle offre également plus de valeurs à un profil et augmentent les chances d’obtenir un meilleur taux. Les dossiers bancaires qui n’ont pas  d’historique douteuse auront plus de faveurs. Enfin, pour négocier un meilleur taux, il faut que le projet d’achat ou d’acquisition immobilière soit cohérent, un bien qui se trouve dans un bon emplacement et qui présente des qualités stratégiques et se vend facilement aura tendance à rassurer les banquiers et à accorder un taux intéressant.

Faire jouer la concurrence pour obtenir un meilleur taux de crédit immobilier

Une des techniques les plus efficaces pour obtenir le meilleur taux en termes de crédit bancaire, c’est de savoir faire jouer la concurrence entre les banques ou les organismes prêteurs. Sachant qu’il existe plusieurs établissements qui proposent un crédit immobilier, pour obtenir le meilleur le taux le moyen le plus sûr c’est de comparer plusieurs organismes avant de se souscrire et ne pas hésiter à se renseigner sur tous les sujets y afférents. Actuellement, plusieurs banques proposent des simulations gratuites en ligne permettant d’avoir un élément comparatif et une idée approximative sur le montant des mensualités en fonction du crédit demandé. Avant de bénéficier d’un prêt immobilier, plusieurs informations sont prises en compte comme l’âge, la profession, les revenus supplémentaires du demandeur, c’est pourquoi il ne faut pas penser que le taux le plus adapté provient toujours de sa banque actuelle, d’autres organismes pourront proposer des meilleures conditions.

Ne pas négliger la négociation des indemnités et les frais de dossier

Outre le taux, plusieurs éléments sont à prendre en compte pour minimiser les dépenses de l’emprunteur. La première négociation à faire avant de souscrire à un prêt immobilier c’est au niveau des indemnités de remboursement par anticipation c’est-à-dire la somme d’argent que le demandeur devra verser à la banque en cas d’un remboursement avant la durée totale du contrat qui peut aller jusqu’à 20 ans, il est possible de négocier cette somme ou de l’annuler avant la signature du contrat. Par ailleurs, il ne faut pas non plus oublier de négocier les frais de dossier qui servent de rémunération à la banque pour les conseils et toutes les autres préparations administratives et juridiques, ces frais peuvent être une somme assez importante mais négociable. Enfin, on peut également négocier l’assurance emprunteur. Souvent l’organisme préteur propose un contrat d’assurance auprès d’une compagnie d’assurance qui est déjà en collaboration avec eux mais l’emprunteur n’est pas obligé de se souscrire à cette compagnie, il peut après comparaison choisir un autre assureur qui propose des garanties plus intéressantes, mais respectant les critères de la banque. Une renégociation d’un crédit immobilier est également faisable lorsqu’on constate une diminution générale du taux d’intérêt sur le marché. Pour cela, il suffit de prendre un rendez-vous avec le banquier et de modifier les clauses du contrat qui modifieraient le taux pour la durée restante. 

 

Conseils en ligne pour les ceux qui désirent devenir gestionnaires immobiliers
Déposer gratuitement des annonces immobilières sur le web