Les bases de la détermination d’un loyer

Êtes-vous propriétaire ? Envisagez-vous de mettre votre bien immobilier en location ? Découvrez dans cet article les méthodes pour fixer un loyer.

Comment fixer un loyer ?

Tout le monde n’est pas éligible au logement social de la même manière qu’on ne peut être propriétaire où qu’on aille. Des propriétaires d’immeuble mettent leurs biens en location pour offrir un toit, une adresse à ceux qui en ont le besoin, et pour rentabiliser un investissement. Mais comment fixer le loyer ?

Pourquoi fixer un loyer ?

Lorsque vous décidez de faire entrer votre immobilier dans la course à la location, plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Vous devez mettre votre bien en règle, c’est-à-dire s’acquitter de toutes vos obligations le concernant, prendre contact avec un agent immobilier ou alors faire votre bout de chemin tout seul. Quoi qu’il en soit, en tant que propriétaire, vous devez fixer un loyer. Il ne s’agit pas de mettre en place une fourchette de prix imaginaire, mais de déterminer le coût réel de la location. De cette manière, personne ne pourra vous attaquer pour discrimination au cas où vous serez tenté de donner un prix en fonction des caractères personnels et financiers des visiteurs intéressés.

Quelles sont les conditions d’établissement d’un loyer ?

Le bailleur détermine librement le prix de la location. Cependant cette liberté est limitée par quelques conditions. Il faut tout d’abord prendre en compte la situation de l’immeuble. Est-ce qu’il est en ville, en banlieue, dans des contrées très éloignées ? Ensuite, la taille du logement entrera en ligne de compte. S’agit-il d’une chambre, d’un appartement, d’une villa ? Puis, les caractères propres au bien immobilier comme les installations, le type d’isolation. Enfin, la location que le propriétaire entend adopter et le type de contrat :une location saisonnière ou permanente, un contrat à durée déterminée ou indéterminée. Toutefois, soyez raisonnable pour éviter que le locataire intente une action en réduction ou en révision de loyer en cas de mésentente.

Comment savoir le seuil à ne pas dépasser ?

Toute maison a son propre montant maximum concernant le loyer. Il est calculé en fonction du loyer moyen pratiqué dans des cas similaires. Il est alors important d’effectuer des recherches afin de contrôler le tarif que vous appliquez. L’idée est d’être dans le juste milieu pour être dans la course. Il ne faut être ni trop bas pour ne pas éveiller des soupçons d’irrégularités, de vices cachés, ni trop haut pour susciter la mise à l’écart. Vous pouvez donc vous référez à la moyenne régionale ou nationale pour déterminer le vôtre sans tomber dans l’excès dans votre estimation.

Quelles garanties puis je demander à mon futur locataire ?