Comment choisir une formation de coaching professionnel ?

Aujourd’hui, il y a de plus en plus de formations et de plateforme qui proposent la possibilité d’acquérir les compétences et suivre une formation pour devenir coach professionnel. Pour les personnes ayant choisi la réorientation professionnelle ou les jeunes diplômés voulant s’orienter vers cette activité très gratifiante, il est parfois difficile de savoir lequel est le bon. En effet, si l’on fait un mauvais choix ou si l’on n’a pas les bonnes informations, on perd du temps et de l’argent. Il est donc impératif de connaître la législation en la matière et les détails du cursus. Cela permettra de bien s’organiser et d’opter pour la solution qui nous convient le mieux. Depuis 2917, il existe plus de 70 structures en France et qui sont qualifié à la formation de coach professionnel ou à titre privé. seulement très peu offre la possibilité d’être certifié suite à la formation coaching.

Une formation RNCP

En premier lieu, il est très important de focaliser ses recherches sur des structures qui proposent à la fin de la formation un certificat. Le plus sûr étant les formations permettant d’avoir un enregistrement au registre national des certificats professionnels ou RNCP. Avoir un titre RNCP permet d’avoir une légitimité professionnelle et une reconnaissance en tant que coach professionnel. Avoir ce titre permet aussi d’exercer librement sur le territoire sa fonction et apporter sa vision du coaching professionnel. Un structure capable de certifier ses initiés dispose avant tout d’une bonne expérience d’encadrement et de formation. Les formateurs eux même sont d’anciens qui ont l’expérience du terrain et des besoins que doivent cerner les futures coachs. A la fin de chaque formation, les candidats seront donc évalués par une commission à envergure nationale, regroupant des professionnels. Selon le niveau et le temps de formation des apprentis, il est possible d’avoir une certification de niveau 1 à 2, ce qui s’apparente à un BAC+3 ou un Master I. Pour ceux qui ont déjà un bon niveau universitaire, il est possible d’aller juste au niveau 6 selon la nouvelle organisation des titres professionnels, équivalent à un Master II. Plus d’information sur le site formationcoaching.info

Des informations et historique du formateur

Qu’il soit formateur à titre particulier ou que ce soit une institution, il est essentiel de s’informer sur l’historique de l’établissement. Beaucoup s’y sont formé, beaucoup en parle. Il faut être attentif à ce que l’on dit. Pour cela, il faut aller sur les forums spécialisés, consulter les avis sur leur site, et pourquoi pas, demander directement ses références à la structure. s’ils n’ont rien à cacher, il les donneront sans se faire prier. Les afficher c’est même faire valoir leur notoriété. Le métier de coach n’est pas facile, il faut donc confier sa formation à une structure disposant de valeur sûre. Il est aussi important d’éviter les grands discours et tout ce qui est attraction commercial. Même si avoir un discours bien rodé est la clé pour encadrer par la suite. Une fois toutes les informations obtenues, accorder un grand intérêt au cursus de formation. Qu’est ce qu’il propose? Est ce que cela répond au besoin du futur coach? Qu’est ce qu’il est possible d’avoir en plus? 

Une formation avec accompagnement 

Devenir coach est un long fleuve qui n’est pas tranquille, et suivre une formation de coach professionnel ne facilitera pas non plus les choses. Avant de se lancer, il faut avoir la confirmation qu’après la formation en coaching professionnel, il est possible d’être suivi soi même. Au minimum, un futur coach doit bénéficier de 10 à 50 jours de suivi présentiel. Cela permet de s’améliorer et d’acquérir les bonnes pratiques. D’être corrigé suite à sa performance. Le coach doit être conscient de ses forces et faiblesse, d’être en mesure de d’améliorer lui-même. 

Astuces pour trouver une solution à une cigarette électronique qui fuit
Décorer son intérieur avec du mobilier moderne